Le métier de commissaire aux comptes

Le métier de commissaire aux comptes

Le commissaire aux comptes est un professionnel du domaine de la comptabilité. Il vérifie que les comptes publiés par les entreprises soient conformes aux normes légales. Cette fiche métier vous présentera ses missions, son salaire, sa formation, ses qualités et compétences ainsi que ses possibles évolutions professionnelles.

Quel est le rôle d’un commissaire aux comptes ?

Le commissaire aux comptes est souvent un expert-comptable indépendant qui est chargé de certifier la véracité et la légalité des comptes des sociétés. Il apporte une deuxième analyse dans les entreprises de plus de 50 salariés et dans les sociétés anonymes. Il s’assure que les comptes annuels soient fiables et sincères à l’image du patrimoine de l’entreprise, de sa situation financière et de son résultat. Il vérifie aussi l’exactitude des informations transmises aux actionnaires et à la presse.

Il est souvent appelé auditeur légal. Dans le cabinet dans lequel il exerce (d’audit ou d’expertise-comptable), il est généralement rattaché à un chef de mission ou un manager.

Quelles sont les missions d’un commissaire aux comptes ?

Sa mission globale consiste à effectuer un examen total des comptes et des documents juridiques. En cas d’erreurs ou d’irrégularités, il doit en informer le conseil d’administration et les actionnaires, pouvant aller jusqu’au procureur de la République en cas de faute grave. Il peut aussi participer à la stratégie d’audit et peut mettre en œuvre les diligences légales en définissant la stratégie à adopter.

À la fin de sa mission, il communique ses résultats sous forme de rapport, en proposant éventuellement des ajustements. Il peut également choisir de délivrer une certification, avec ou sans réserve.

Consultez les offres d’emploi disponibles

De nouvelles offres d’emploi toutes les semaines !

Quelles sont les compétences requises pour un commissaire aux comptes ?

Le commissaire aux comptes doit d’abord être à l’aise avec les chiffres. En effet, il doit vérifier toutes les écritures comptables d’une entreprise. Sa mission légale implique qu’il doit maîtriser parfaitement les normes comptables et juridiques. Il doit pouvoir se servir des outils bureautiques et des logiciels professionnels. Ainsi, ses connaissances doivent être irréprochables en ce qui concerne les règles comptables, juridiques et fiscales. Enfin, il doit pouvoir parler anglais sans problème.

Quelles sont les qualités requises pour un commissaire aux comptes ?

Un bon commissaire aux comptes doit absolument être minutieux pour ne commettre aucune erreur et doit avoir de bonnes capacités d’analyse. Travaillant généralement de manière indépendante, il doit être autonome et doté d’un bon sens critique pour mener à bien ses missions. Enfin, il doit quotidiennement se montrer disponible et discret car il a accès aux données confidentielles d’une entreprise.

Quel est le salaire moyen d’un commissaire aux comptes ?

La grille de salaire du commissaire aux comptes varie selon qu’il soit junior ou senior. Un débutant gagne généralement entre 30 000 euros bruts et 45 000 euros bruts par an. Un cadre confirmé peut, quant à lui, gagner jusqu’à plus de 60 000 euros bruts annuels.

Comment devenir commissaire aux comptes ?

Pour devenir commissaire aux comptes et pour pouvoir demander son affiliation auprès de la Compagnie nationale des commissaires aux comptes, il faut être titulaire d’un bac +8. Après l’obtention d’un diplôme niveau bac +5, il est recommandé de faire un ou plusieurs stages qui seront rémunérés. Il est possible d’avoir plusieurs diplômes : le DSCG (Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion), le DEC (Diplôme d’Expertise Comptable), un Master en Comptabilité-Audit ou un diplôme d’école de commerce spécialisé dans l’audit ou l’expertise comptable. Ces différentes formations permettent de passer le certificat préparatoire aux fonctions de Commissaire aux comptes.

Quelles sont les opportunités d’évolution pour un commissaire aux comptes ?

Un commissaire aux comptes peut rapidement évoluer dans la hiérarchie en passant d’un profil d’assistant ou junior à senior. Ensuite, il peut travailler seul en montant son propre cabinet ou bien évoluer vers des postes d’auditeur financier ou d’expert-comptable. Il peut même aspirer atteindre le poste de directeur administratif et financier en entreprise. Au fil du temps, il lui est également possible de développer son portefeuille de clients.

L’avis de Voluntae sur ce métier

Le commissaire aux comptes incarne une fonction essentielle, très recherchée, au sein de la vie des entreprises. En effet, elle garantie la fiabilité des comptes et donc sécurise la relation employé-employeur avec les clients, fournisseurs et banques. Durant la crise sanitaire, il a su mettre en avant sa qualité d’écoute tout en conseillant les chefs d’entreprises en difficulté.

Nos offres d’emploi en lien avec ce métier

Collaborateur expertise comptable junior H/F – Levallois-Perret – AR2

Cabinet d’expertise comptable et d’audit
Collaborateur comptable
CDI
Levallois-Perret
35 k€
Un cabinet d’expertise-comptable et de commissariat aux comptes d’une vingtaine de collaborateurs, se situant à Levallois-Perret, recherche un Collaborateur comptable junior H/F.

Collaborateur comptable junior H/F – Paris 11ème – NX2

Cabinet d’expertise comptable et d’audit
Collaborateur comptable
CDI
Paris
36 k€
Un  cabinet d’expertise-comptable composé de 8 associés et 300 collaborateurs, recherche un Collaborateur comptable junior H/F.

Collaborateur comptable confirmé H/F – Paris 8ème – SA24

Cabinet d’expertise comptable et d’audit
Collaborateur comptable
CDI
Paris
42 k€
Un cabinet d’audit, d’expertise-comptable et de conseil en finance d’entreprise dirigé par 4 associés, implanté dans le 8 ème arrondissement, recherche un Collaborateur comptable confirmé H/F.

Retour haut de page