Cabinet de recrutement

Entretien d’embauche : que faire en cas de retard ?

Il nous arrive à tous d’avoir un empêchement ou du retard mais cela devient plus délicat quand c’est pour un entretien de recrutement. Selon une étude menée par le cabinet de recrutement Robert Half, 12% des recruteurs ne tolèrent aucun retard, 28,5% d’entre eux perçoivent mal un retard entre 1 et 5 minutes, pour un retard de 6 à 10 minutes : 37%. Alors comment gérer cette situation délicate ?     

Prévenir le recruteur

Ce qui est détesté et ce qui est rédhibitoire, ce sont les personnes qui ne préviennent pas. Ça montre un manque de respect et de considération pour les personnes qui attendent. Rattraper ce genre d’erreur est un challenge.

Si le retard est de quinze minutes, on considère souvent que c’est un retard acceptable. Au-delà, il faut prévenir. C’est impératif, sinon c’est une organisation d’agenda qui s’écroule. Si vous avez prévenu de votre retard ou de votre absence par téléphone, n’hésitez pas le soir même à envoyer un e-mail pour vous excuser de cette méprise. 

Faut-il donner la cause de son retard ?

Ne vous perdez pas dans des explications prodigieusement fallacieuses comme la troisième mort de votre grand-mère. Ne prenez pas vos interlocuteurs pour plus bêtes qu’ils ne sont et dites juste la vérité, même si c’est un oubli, ça arrive dans nos plannings surchargés.

Si vous ne souhaitez plus venir, ni vous positionner pour un entretien, ne négligez pas les formes. Il est tout à fait normal de changer d’avis ou de position, donc envoyez un email ou passez un appel. N’oubliez pas qu’au cours de votre carrière, vous serez peut-être amené à recroiser la personne que vous deviez rencontrer. Si vous n’avez pas de mémoire, les autres en ont pour vous !

Notre conseil est juste de ne pas oublier votre éducation et ainsi de prévenir par téléphone puis de prévenir par e-mail. L’impondérable est pardonnable, le manque de respect l’est rarement.

Consultez les offres d’emploi disponibles

De nouvelles offres d’emploi toutes les semaines

Gérer le temps restant

Une fois reçu en entretien, il va falloir essayer de garder son calme pour pouvoir effectuer l’entretien dans le temps imparti. Demandez au recruteur le temps qu’il reste ainsi que les points de votre candidature qui doivent être approfondis en priorité

En cas de retard d’au moins 30 minutes ou plus

En cas de retard d’au moins 30 minutes ou plus, il ne faut pas baisser les bras et penser qu’il n’y a plus aucun espoir. Ne pensez pas à rebrousser chemin. Il est toujours important de prévenir le recruteur. Allez au bout de la démarche, cela pourra montrer votre détermination et motivation à avoir le poste.

Enfin, pour montrer votre bonne volonté, proposez de décaler l’entretien. Veillez toutefois à être souple et ne pas trop faire la fine bouche quant à l’horaire et la date proposés.

Et être en avance ?

Il est indéniable qu’être en retard n’est pas un avantage lors du premier entretien. Il en va de même pour les personnes qui arrivent beaucoup trop en avance. En effet, on pourrait penser que vous êtes angoissé et peu sûr de vous. L’idéal est de venir quelques minutes en avance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page