Cabinet de recrutement

Comment préparer son entretien d’embauche ?

Enfin ! Après des dizaines de CV envoyés, des lettres de motivation restées sans réponse pendant des semaines, des candidatures spontanées innombrables, vous êtes contactés par une entreprise pour une offre à laquelle vous avez postulé. La première étape est franchie ! Mais pas question de crier victoire trop tôt, il vous faut désormais vous frotter à l’épreuve de l’entretien d’embauche. Il s’agit d’être convaincant, vous n’aurez pas de seconde chance. Voici quelques conseils pour bien préparer cette étape cruciale du processus de recrutement.

Reprenez la fiche de poste

Il s’agit de la première étape, la plus importante. En effet, lorsque l’on prépare un entretien d’embauche, il faut connaitre en détail le contenu du poste pour lequel on postule. Lorsque les recherches durent depuis quelques temps, il est légitime de ne plus se souvenir de l’intégralité des offres auxquelles on a postulé. Cependant, se présenter à un entretien d’embauche sans connaitre parfaitement le contenu de l’emploi que l’on souhaite obtenir est quasiment gage d’échec.

Il est important de bien maitriser les missions qui sont proposées. Cela vous permettra de répondre à différentes questions de votre interlocuteur. Il pourrait vous questionner sur l’intérêt que vous portez au poste par exemple. Si vous connaissez bien les missions, vous n’aurez aucun mal à répondre à cela. Il peut aussi vous demander comment vos expériences précédentes vous aideront dans cet emploi, là aussi vous pourrez répondre aisément en liant vos expériences avec les missions proposées. Mais il vous faut pour cela bien maitriser la fiche de poste.

Pensez-bien également à reprendre les compétences demandées pour tenir le poste. Vous serez régulièrement interrogés sur l’adéquation de vos compétences avec le poste. Comparer vos compétences et les prérequis listés dans la fiche de poste vous permettra d’identifier vos forces et vos points d’amélioration. Vous pourrez alors sans difficulté expliquer au recruteur pourquoi vous êtes tout à fait en mesure de tenir ce poste.

Reprenez votre CV et votre lettre de motivation

Il ne faut pas oublier que cet entretien que vous avez décroché n’est pas votre première interaction avec l’entreprise. Vous avez déjà envoyé votre CV et potentiellement une lettre de motivation. Même s’il arrive que votre interlocuteur n’ait pas lu votre courrier, il a au moins votre CV devant les yeux pendant l’entretien.

Il faut que vous ayez en tête le contenu des informations que l’entreprise possède déjà sur vous, afin de ne pas passer la majeure partie de l’entretien à les répéter. Si vous êtes sélectionnés pour un entretien, c’est que votre CV et votre lettre ont donné envie à l’entreprise d’en savoir davantage sur vous. Ils ne vous convoquent pas pour vous entendre répéter ce que vous leur avez déjà dit. Vous pouvez vous appuyer sur le contenu (« comme je l’expliquais dans ma lettre, … » « comme vous avez pu le voir dans mon CV, … ») mais il vous faut détailler les éléments, apporter davantage de corps aux informations que votre interlocuteur connait déjà.

Pour préparer votre entretien, vous pouvez également reprendre votre profil LinkedIn : vous serez peut-être interrogés sur un élément qui n’apparait pas sur votre CV, sur un article que vous avez partagé dernièrement, voire sur une relation en commun. N’oubliez pas qu’il est fort probable que la personne que vous allez rencontrer soit allée visiter votre profil. Enfin, vous pouvez également taper votre nom sur Google, pour voir si certains éléments qui apparaissent peuvent donner lieu à question et vous y préparer le cas échéant.

Consultez les offres d’emploi disponibles

De nouvelles offres d’emploi toutes les semaine

Renseignez-vous sur l’entreprise et la personne que vous allez rencontrer

Il va de soi que selon l’entreprise à laquelle vous postulez, votre posture et votre discours va varier. Il ne faut pas le changer du tout au tout, car rester soi même est souvent gage de réussite à un entretien. Cependant, avoir quelques informations sur l’entreprise vous permettra de savoir sur quelles forces et quels aspects de votre candidature vous pourrez davantage vous appuyer. Ainsi, si l’entreprise qui vous reçoit en entretien est connu pour ses valeurs sociales fortes, vous pourrez mettre en avant un parcours associatif riche, qui pourrait être un élément déterminant. Un autre exemple, si l’entreprise a récemment commencé à s’internationaliser dans des pays que vous connaissez ou dont vous parlez la langue, cela pourra vous servir.

De la même manière, il est intéressant de se renseigner sur la ou les personnes qui vous recevront entretien. En effet, savoir qui est votre interlocuteur vous permet de préparer l’entretien différemment. Vous pouvez avoir en face de vous différent profil. Vous ne réagirez pas de la même manière si vous faites face à un membre de l’équipe du recrutement, au RH de l’équipe que vous voulez rejoindre, à votre futur(e) manager, à un futur collègue. Chaque interlocuteur évalue des aspects différents de votre personnalité, de vos compétences techniques, de vos savoir-être et savoir-faire. Si vous savez en amont qui vous aurez en face de vous, cela vous permettra de vous préparer en conséquence.

Préparez votre présentation

Il s’agit d’un passage presque systématique lors d’un entretien d’embauche. Souvent le recruteur ou le manager se présente pour introduire l’entretien, puis vous demande d’en faire de même. Cette présentation va rythmer tout le début de l’entretien, il vous faut bien la préparer !

Il vous faut bien la construire, car elle va vous permettre d’orienter l’entretien sur les sujets que vous préférez. Il vous faut être concis, précis, dynamique. N’utilisez pas la moitié de l’entretien pour votre présentation. Ne soyez pas trop brefs non plus, cela montre un certain manque de préparation.

Lorsque vous préparer l’entretien, listez les sujets que vous estimez être vos forces, sur lesquels vous voulez centrer l’échange. Préparer alors votre présentation de manière à aborder ces sujets, tout en laissant volontairement des points en suspens. Cela incitera votre interlocuteur à creuser ces aspects plutôt que d’autres qui vous avantagent moins. Vous pouvez retrouver un article dédié à cette présentation ici, pour vous aider à la préparer en détail.

Préparer quelques questions de fin d’entretien

Enfin, pour parfaire la préparation de votre entretien d’embauche, il vous faut préparer quelques questions à poser au recruteur, souvent à la fin de l’entretien. Ces questions représentent une occasion de vous démarquer d’autres candidats par votre curiosité, votre connaissance du secteur ou de l’entreprise.

Evitez les questions classiques et passe partout, préférez des questions qui sont cohérentes avec votre profil : « Comment permettez-vous aux jeunes diplômés d’évoluer professionnellement ? » « Quelle est votre politique d’accompagnement des salariés dans les dernières années de carrière ? ».

Vous pouvez surtout déjà vous projeter dans le poste avec cet exercice : « Le poste est au carrefour de deux services différents dans l’entreprise, comment est organisée la synergie de ces deux services ? » « Une fois l’objectif de structuration de l’équipe atteint, quels seront les prochains défis du poste ? » qui montrent votre motivation et la réflexion que vous portez déjà sur vos missions.

En conclusion, un entretien d’embauche se prépare minutieusement. L’objectif est de ne surtout pas se retrouver lors de l’entretien à devoir chercher une réponse pendant de longues secondes car elle n’a pas été préparée en amont. Improviser une réponse peut aussi vouloir dire se tromper de stratégie dans son contenu car on ne l’avait pas anticipée. Il faut consacrer un temps important à la préparation pour mettre toutes les chances de son côté le jour de l’entretien.

24 mai 2021 – Robin Labouérie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page