Actualités

''Happiness'' au travail

Le “bien être” au travail est l’un des sujets clés en entreprise. Se sentir épanoui au travail c’est primordial ! L’entreprise doit non seulement s’adapter aux nouveaux modes de vie, aux attentes des nouvelles générations  mais aussi être garante d’une qualité de vie au travail. Le “bien être” passe par une ambiance et par un environnement. L’entreprise est une deuxième maison!
L’heure est au bonheur au travail : ce credo n’apparaît pas comme une nouvelle tendance passagère mais bien comme une prise de conscience. Il fut un temps où l’organisation de séminaires “d’incentive” pour fédérer les équipes étaient très à la mode… Aujourd’hui, on assiste à la nomination de personnes dédiées au “bien être”: “Chief Happiness Officer”. Ces personnes, au delà de leurs fonctions initiales ont pour rôle le bien être des salariés. Ces dernières peuvent, par exemple, organiser des petits déjeuners, des apéritifs, des séances de sport collectives, des “ateliers bien être” au travail :  yoga, sophrologie, méditation, ... J’entends d’ici les critiques négatives : "ça coûte cher à l’entreprise"!

Ce coût est de toute évidence moindre que celui d’une personne qui quitte son poste.  Ne soyons pas totalement “langue de bois”, avec ces actions : les entreprises travaillent aussi leur image de marque et cherchent à fidéliser leurs salariés.  On se moquait des japonais et de leurs séances de gym collectives du matin , des coréens qui ont des pauses régulières d’étirements …. en France on y vient et ce n’est pas pour nous déplaire.

Le “bien être” au travail c’est aussi un environnement : un espace clair, aéré, un éclairage et un mobilier adapté. Les espaces de travail et de vie doivent être aujourd’hui pensés de façon à ce qu’ils soient conviviaux, modulables et  accueillants. Ces espaces reflètent l’esprit de l’entreprise.

En améliorant cet esprit “bien être”, on constate une plus grande productivité, moins de turnover de la part des salariés, une meilleure image de l’entreprise véhiculée, un taux d'absentéisme et un stress diminué. L’entreprise a donc tout à y gagner.

L’aménagement des espaces permet une solidarité entre les équipes et une circulation de l’information plus fluide. Avant il y avait la fameuse “cafet”, aujourd’hui il y a des espaces de créativité, des cuisines conviviales, des espaces “lounge”, des espaces détente avec baby foot , ping pong, bibliothèque ou salle de sieste.

L’entreprise devient mobile : les réunions se mènent autour d’un canapé , d’un café dans une grande cuisine, et les open spaces deviennent un lieu de coworking interservices. Toute l’entreprise est lieu d’échanges !
Plus les salariés se sentent bien au travail , plus les résultats de l’entreprise sont bons…A l’heure où l’environnement professionnel est en profonde mutation, où les entreprises sont récompensées par des palmarès tels que Great place to work”; il est nécessaire de se moderniser. Allez vous nommer votre “Chief Happiness Officer” ?

A noter la 14ème fête : “j’aime ma boite” le 13 octobre 2016 !  



Auteur

Pierre-Gilles Bouquet (Linkedin) a travaillé durant 12 ans dans des fonctions de contrôleur de gestion, de consolideur et en cabinet d’audit et d’expertise comptable avant de créer le cabinet de recrutement Voluntae. Depuis plus de 6 ans, il apporte ses conseils et son expertise en recrutement dans le secteur de la comptabilité, des ressources humaines et de la finance d'entreprise.



De nouvelles offres d'emploi toutes les semaines !

D'autres offres d'emploi sont disponibles, n'hésitez pas à les consulter.

POLITIQUE DE COOKIES En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies.

Scroller vers le haut