Le comptable trésorerie gère et exploite les flux financiers générés par une entreprise.

Le métier de comptable trésorerie

Cette fiche présente ses missions, ses qualités et compétences ainsi que sa formation, son salaire et ses perspectives d’évolution professionnelle.

Quel est le rôle d’un comptable trésorerie ?

Le comptable trésorerie est chargé de la trésorerie d’une entreprise. Il est l’assistant du comptable général et s’occupe notamment des flux financiers créés par l’entreprise.

Il peut également être nommé trésorier comptable. D’autres métiers lui sont proches, à l’instar de comptable auxiliaire.

Quelles sont les missions d’un comptable trésorerie ?

Le comptable trésorerie doit savoir effectuer divers types de missions. Sa mission la plus évidente est d’enregistrer et d’analyser tous les flux financiers et de trésorerie émis par l’entreprise pour laquelle il travaille. Il s’agit donc de saisir toutes les rentrées d’argent ou paiements, les relevés de compte, mais aussi les factures. Il est chargé des relations avec les banques, des opérations bancaires (encaissement, décaissement) et donc de tous les documents financiers de l’entreprise tels que les extraits de compte et la TVA. Un trésorier doit nécessairement superviser et certifier son travail. Enfin, avec le comptable et le responsable de trésorerie, il établit les prévisions ou situations de trésorerie et participe aux bilans annuels et mensuels des comptes.

Consultez les offres d’emploi disponibles

De nouvelles offres d’emploi toutes les semaines !

Quelles sont les compétences requises pour un comptable trésorerie ?

Un comptable trésorerie doit absolument maîtriser les outils informatiques et de gestion de comptabilité dans son intégralité (tableur, Reuters…). En contact avec les données comptables qu’il exploite, il doit aussi maîtriser les outils de base de données. Il a de solides connaissances en fiscalité et gère parfaitement les opérations bancaires. Il connaît aussi les normes internationales d’informations financières c’est-à-dire les normes IFRS (International Financial Reporting Standards). Enfin, il a quelques compétences juridiques puisqu’il veille à ce que l’entreprise respecte les lois fiscales ou sociales, pour lui éviter de lourdes conséquences.

Quelles sont les qualités requises pour un comptable trésorerie ?

Un bon comptable trésorerie doit avant tout être parfaitement à l’aise avec les chiffres et les données mathématiques qui constituent la part la plus importante de son travail. Son esprit d’analyse et de synthèse est un atout majeur pour le traitement des opérations bancaires et des documents financiers de l’entreprise. De fait, il est organisé, méthodique, soucieux de la précision de son travail et doté d’une grande rigueur. Il doit pouvoir être réactif et s’adapter à tous types de situations. Enfin, ce métier demande des qualités relationnelles puisqu’il est sans cesse en contact avec l’entreprise, l’équipe comptable, ou encore avec les banques.

Quel est le salaire moyen d’un comptable trésorerie ?

Le salaire d’un comptable trésorerie varie selon ses années d’expérience. Un débutant commence souvent avec 21 000 euros bruts par an, tandis qu’un profil expérimenté peut espérer gagner 37 000 euros bruts par an. En moyenne, il gagne entre 25 000 euros et 35 000 euros bruts annuels.

Comment devenir comptable trésorerie ?

Il est possible d’accéder au poste de comptable trésorerie par la voie d’un Brevet de Technicien Supérieur (BTS) ou d’un Bachelor Universitaire de Technologie (BUT) après deux ans d’études post-bac. Par exemple un BTS en comptabilité ou en comptabilité et gestion ainsi qu’un BUT Gestion des Entreprises et des Administrations (GEA) spécialisé en comptabilité permettent l’accès à ce métier. Certains parcours universitaires, spécialisés en comptabilité et gestion, préparent également au métier de comptable. Il existe en effet des diplômes en finance, des licences professionnelles en comptabilité ou des certificats de comptabilité.

Quelles sont les opportunités d’évolution pour un comptable trésorerie ?

Après avoir été comptable trésorerie, il est possible d’évoluer dans d’autres métiers de la comptabilité et de monter au sein de la hiérarchie. Par exemple, il peut devenir chef comptable. Il peut aussi exercer la profession de commissaire aux comptes ou encore de directeur financier. Par ailleurs, il peut accéder aux métiers de l’expertise.

L’avis de Voluntae sur ce métier

Le comptable trésorerie a un rôle essentiel car il gère les flux et risques de l’entreprise, fait de la comptabilité mais aussi de l’analyse financière. C’est un métier technique, complet, qui peut être assez routinier mais dont la réactivité est primordiale.

Nos offres d’emploi en lien avec ce métier

Il n’y a pas d’offres d’emploi pour ce métier actuellement. Voici d’autres offres :

Responsable comptable tiers H/F – Paris 8ème – QA1

Immobilier
Responsable Comptable
CDI
Paris
50 k€
Nous recrutons pour un promoteur immobilier existant depuis une vingtaine d’années et étant composé de 250 salariés. 

Dans le cadre d’une création de poste,  nous recherchons un Responsable comptable tiers H/F

Chef comptable H/F – Meaux – LD4

Agroalimentaire et agriculture
Responsable Comptable
CDI
Meaux
55 k€
Une filiale française composée de près de 10 000 salariés répartis dans plus de 1000 magasins sur toute la France, recherche un Chef comptable H/F.

Comptable fournisseurs H/F – Villepinte – VD1

Associations – ONG
Comptable Fournisseur
CDI
Villepinte
36 k€
Une association reconnue d’utilité publique dans le secteur médico-social, composée de plus de 1500 salariés répartis sur 30 établissements en France, recherche un Comptable fournisseurs H/F.

Retour haut de page