Le responsable du développement RH est le moteur de la transformation sociale de l’entreprise.

Le métier de responsable du développement RH

Le responsable du développement RH est le moteur de la transformation sociale de l’entreprise. Il est à la tête des projets RH. Cette fiche présente ses missions, ses qualités et compétences ainsi que sa formation, son salaire et ses perspectives d’évolution professionnelle.

Que signifie être responsable du développement RH et quelles sont ses missions ?

Au sein du pôle des ressources humaines, le Responsable du développement RH conçoit, pilote et suit les différents projets des ressources humaines de l’entreprise. Il apporte ses conseils et définit la stratégie RH la plus performante et adaptée aux prérogatives et au contexte de l’entreprise.

Il travaille de concert avec les opérationnels et les managers des différents services pour anticiper et gérer leurs besoins et valoriser le capital humain. À l’aune de ses observations, il établit les politiques de recrutement qu’il soumet à son supérieur hiérarchique, le directeur des ressources humaines. Il coordonne ensuite les missions liées au recrutement des autres professionnels du département RH. Il est chargé du développement et du maintien d’un niveau de performance optimal pour les collaborateurs.

Selon la composition du service des ressources humaines au sein duquel il évolue, l’une de ses missions peut être de prendre en charge les sujets sensibles et le dialogue social. Il mène par exemple des entretiens individuels avec les différents collaborateurs, réalise des plans de carrière et met en place une Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC). Il peut également être amené à représenter l’entreprise et défendre ses intérêts devant les instances représentatives du personnel.

Il occupe ainsi un poste charnière au sein des ressources humaines et répond aux besoins stratégiques des grands groupes. C’est un professionnel des RH dont le rôle est primordial dans l’évolution sociale de l’entreprise

Quels sont les synonymes désignant ce métier ?

Le responsable du développement RH est également connu sous les noms de directeur du développement RH ou de responsable emploi-développement RH.

Consultez les offres d’emploi disponibles

De nouvelles offres d’emploi toutes les semaines !

Quelles sont les qualités et les compétences nécessaires pour obtenir le poste de responsable du développement RH ?

Les qualités du responsable du développement RH

Pour mener ses missions à bien, le responsable du développement RH doit avant tout être doté d’un excellent sens relationnel et de la communication. En effet, il est amené à mener divers entretiens, échanger avec les collaborateurs et représentants sociaux et doit ainsi faire preuve de diplomatie. Ce professionnel a également une bonne force de conviction. Il doit être organisé afin de mener à bien plusieurs projets, être réactif et dynamique.

Les compétences du responsable du développement RH

Le responsable du développement RH doit avant tout avoir une bonne connaissance du monde de l’entreprise et du secteur au sein duquel il travaille. Il connaît également les différentes techniques d’entretiens et processus RH nécessaires afin de développer les meilleures stratégies. Ces compétences doivent ensuite être complétées par des connaissances en gestion de projet, en droit du travail et en droit social. Pour assurer ses missions, il maîtrise les outils informatiques et logiciels SIRH. Il doit avoir de bonnes compétences managériales pour accompagner son équipe RH et conseiller au mieux les autres managers de l’entreprise.

Quel est le salaire moyen d’un responsable du développement RH ?

La rémunération du responsable du développement RH varie entre 45 000 euros et 80 000 euros bruts par an. Elle évolue en fonction du type d’entreprise (groupe intermédiaire ou international), de l’ancienneté et de l’expérience du professionnel.

Comment devenir responsable du développement RH ?

Le poste de responsable du développement RH n’est généralement pas accessible à de jeunes diplômés. Il faut au minimum cinq ans d’expérience au sein d’un service des ressources humaines, en tant que responsable recrutement, formation, gestion des carrières ou encore consultant RH. Les formations universitaires de niveau Bac+5, tel qu’un Master en gestion et administration, gestion des ressources humaines, sont appréciés par les recruteurs, à l’instar des Masters généralistes en droit, économie ou sociologie ou des diplômes spécialisés en ressources humaines délivrés par les école de commerce, de gestion et les Instituts d’Études Politiques (IEP).

Quelles portes sont ouvertes après avoir exercé cette profession ?

Le responsable du développement RH peut poursuivre sa carrière au sein du département des ressources humaines en tant que directeur ou responsable des Ressources Humaines (DRH ou RRH), selon la taille de la structure au sein de laquelle il travaille. Il peut également se spécialiser sur un sujet RH comme le recrutement, la gestion des carrières ou la formation. Enfin, il peut rejoindre un cabinet ou travailler à son compte en tant que consultant en ressources humaines.

Pour en savoir plus sur les métiers du domaine des ressources humaines, vous pouvez consulter les autres fiches métier sur le site Voluntae comme celle de directeur des ressources humaines.

Nos offres d’emploi en lien avec ce métier

Chargé de paie et RH – Suresnes – COS4

High Tech – Digital
Gestionnaire ressources humaines H/F
CDI
Suresnes
37 k€
Une société spécialisée dans l’édition de logiciels recrute un chargé de paie et RH H/F.

Retour haut de page