Le gestionnaire recouvrement doit identifier les clients qui n’ont pas réglé les paiements dans les délais impartis.

Le métier de gestionnaire recouvrement

Le gestionnaire recouvrement doit retrouver les clients qui n’ont pas respecté les délais de paiement imposés par l’entreprise dans laquelle il travaille. Il se doit de les contacter pour que ces derniers règlent au plus vite leurs dettes. Il travaille sous la responsabilité du responsable de contentieux. Cette fiche présente ses missions, ses qualités et compétences ainsi que sa formation, son salaire et ses perspectives d’évolution professionnelle.

Que signifie être gestionnaire recouvrement et quelles sont ses missions ?

Le gestionnaire recouvrement a des missions variées qui ne sont pas uniquement focalisées sur l’identification des dettes des clients. En effet, il s’occupe aussi des litiges commerciaux de l’entreprise, qui peuvent prendre de multiples formes. Néanmoins, sa mission principale reste l’identification des retards de paiement. Pour cela, il doit retrouver les clients qui n’ont pas respecté les délais et réaliser des dossiers les concernant.

Puis, dans un second temps, il rentre en contact avec les clients et s’assure qu’ils remboursent l’argent demandé. Avec le Credit Manager et le responsable des contentieux, il tente d’apaiser les tensions et de régler au mieux les litiges et contentieux commerciaux de l’entreprise qui l’emploie. Parfois, il doit savoir négocier avec les clients qui rencontrent des situations financières difficiles.

Quels sont les synonymes désignant ce métier ?

Le gestionnaire recouvrement peut aussi être nommé chargé de recouvrement d’une entreprise. Dans une moindre mesure, il est aussi connu sous le nom de comptable car dans les petites entreprises, il est chargé de mener à bien cette mission.

Consultez les offres d’emploi disponibles

De nouvelles offres d’emploi toutes les semaines !

Quelles sont les qualités et les compétences nécessaires pour obtenir le poste de gestionnaire recouvrement ?

Les qualités du gestionnaire recouvrement

Un bon gestionnaire recouvrement doit posséder de grandes qualités d’écoute et relationnelles puisqu’il est sans cesse en contact avec les clients de l’entreprise. Il fait aussi preuve de beaucoup de diplomatie afin d’arriver à obtenir le paiement du client endetté et ce malgré sa situation financière. Il sait donc très bien négocier, tout en restant bienveillant envers les clients. Il est aussi capable de s’adapter à tous types de situation et sait comment gérer son stress. La maîtrise d’une langue étrangère, notamment l’anglais, lui est essentielle.

Les compétences du gestionnaire recouvrement

Le gestionnaire recouvrement doit avoir de solides connaissances dans les domaines du droit commercial, puisqu’il gère les affaires et les litiges commerciaux, et de la psychologie du travail. Il est nécessaire qu’il fasse preuve de rigueur et d’un sens de l’observation particulier. Il est une personne organisée et de nature tenace, notamment quand il relance les clients jusqu’à obtenir leurs paiements. Il maîtrise parfaitement les logiciels de recouvrement et les procédures d’exécution.

Quel est le salaire moyen d’un gestionnaire recouvrement ?

En moyenne, un gestionnaire recouvrement débutant gagne environ entre 25 000 euros et 35 000 euros bruts par an. Quand il est plus expérimenté, son salaire peut atteindre les 40 000 euros bruts par an. Il faut tout de même noter que son salaire peut évoluer en fonction de la notoriété de l’entreprise et de son rayonnement.

Comment devenir gestionnaire recouvrement ?

Il n’y a pas de diplôme spécifique pour devenir gestionnaire recrutement. Il faut détenir un Bac+2 ou un Bac+3, en obtenant un Brevet de Technicien Supérieur (BTS), à l’instar des BTS spécialisés dans la comptabilité et la gestion ou dans la digitalisation de la relation client. Le Bachelor Universitaire Technologique en Gestion des Entreprises et des Administrations (BUT GEA) prépare aussi à ce métier. Il est aussi conseillé d’avoir déjà eu des expériences pratiques, comme des stages ou alternances, avant de commencer à exercer ce métier. Les entreprises apprécient les profils ayant déjà trois années d’expériences professionnalisantes.

Quelles portes sont ouvertes après avoir exercé la profession de gestionnaire recouvrement ?

Après avoir été gestionnaire recouvrement au sein d’une entreprise pendant plusieurs années, il est possible pour ce professionnel d’atteindre le poste de Responsable contentieux ou de Credit Manager. Il peut aussi s’orienter dans les domaines commercial, bancaire ou de la comptabilité.

Pour en savoir plus sur les métiers des domaines du commerce, de la comptabilité et des ressources humaines, vous pouvez consulter les autres fiches métier sur le site Voluntae comme celle du comptable.

Nos offres d’emploi en lien avec ce métier

Il n’y a pas d’offres d’emploi pour ce métier actuellement. Voici d’autres offres :

Collaborateur comptable junior H/F – Paris 12ème – BM5

Cabinet d’expertise comptable et d’audit
Collaborateur comptable
CDI
Paris
38 k€
Un cabinet d’expertise comptable situé dans le 12ème arrondissement recherche un Collaborateur comptable junior H/F.

Comptable général H/F – Paris 8ème – BF1

Immobilier
Comptable
CDI
Paris
42 k€
Nous recrutons pour un groupe familial pluridisciplinaire sur le marché de l’immobilier. Dans le cadre de l’accroissement de son activité  nous recherchons un Comptable général H/F. 

Collaborateur comptable et audit H/F – Paris 8ème – FP4

Cabinet d’expertise comptable et d’audit
Collaborateur comptable
CDI
Paris
35 k€
Un cabinet d’audit (75%) et d’expertise-comptable ( 25%) de taille humaine, dont les locaux se situent dans le 8ème arrondissement de Paris, recherche un Collaborateur comptable et audit H/F.

Retour haut de page