Le gestionnaire recouvrement contentieux est chargé du recouvrement des créances litigieuses et assure ainsi la maîtrise des risques financiers de l'entreprise dans laquelle il travaille.

Le métier de gestionnaire recouvrement contentieux

Cette fiche présente ses missions, ses qualités et compétences ainsi que sa formation, son salaire et ses perspectives d’évolution professionnelle.

Quel est le rôle d’un gestionnaire recouvrement contentieux ?

Le gestionnaire recouvrement contentieux gère les créances litigieuses de l’entreprise dans laquelle il travaille, à savoir les créances que l’entreprise ne récupère pas si le client conteste le paiement. Il assure donc aussi la maîtrise des risques financiers de l’entreprise.

Il peut aussi être nommé gestionnaire contentieux d’entreprises. Dans une moindre mesure, il est aussi connu sous le nom de créancier. Il peut aussi être appelé gestionnaire recouvrement même s’il est spécialisé dans les créances litigieuses.

Quelles sont les missions d’un gestionnaire recouvrement contentieux ?

Le gestionnaire recouvrement contentieux a des missions variées pour assurer le recouvrement des créances litigieuses. Tout d’abord, il récolte les informations sur ce type de créances afin de créer des dossiers qu’il va, par la suite, analyser et étudier avec soin. Il se charge de contacter les clients à l’aide d’un plan de relance. Il peut aller jusqu’à établir une mise en demeure ou contacter des avocats ou des huissiers. Il réalise donc toutes les étapes de pré-contentieux.

Dans un deuxième temps, il assure les opérations de procédure individuelle, telle que l’injonction, ou les opérations de procédure collective. Il est en lien direct avec les différentes directions de l’entreprise à l’instar des avocats, huissiers ou encore prestataires. Il joue le rôle d’intermédiaire entre l’entreprise et les tribunaux. Enfin, il fait une veille juridique et un reporting de l’affaire dont il s’occupe.

Consultez les offres d’emploi disponibles

De nouvelles offres d’emploi toutes les semaines !

Quelles sont les compétences requises pour un gestionnaire recouvrement contentieux ?

Le gestionnaire recouvrement contentieux doit avoir de solides connaissances dans les domaines du droit civil et commercial, puisqu’il gère les procédures civiles et pénales ainsi que les litiges commerciaux. Il connaît aussi l’environnement de la protection sociale et sait l’appliquer dans ses différentes affaires. Il a une maîtrise parfaite de la réglementation du recouvrement, comme la sécurité sociale, la retraite ou les assurances.

Quelles sont les qualités requises pour un gestionnaire recouvrement contentieux ?

Un bon gestionnaire recouvrement contentieux doit posséder de grandes qualités relationnelles puisqu’il est sans cesse en contact avec les clients de l’entreprise, les prestataires, les avocats ou encore les différentes directions de l’entreprise. Il peut à la fois être à l’écoute du client tout en étant ferme afin d’obtenir le remboursement. Il a le sens du service. Il doit souvent faire preuve d’initiatives et peut s’adapter à tous types de situations. La maîtrise d’une langue étrangère, notamment l’anglais, lui est essentielle.

Quel est le salaire moyen d’un gestionnaire recouvrement contentieux ?

En moyenne, un gestionnaire recouvrement contentieux débutant gagne environ entre 25 000 et 35 000 euros bruts par an. Quand il est plus expérimenté, son salaire peut atteindre les 40 000 euros bruts par an. Il faut tout de même souligner le fait que son salaire peut évoluer en fonction de la notoriété de l’entreprise et de son rayonnement.

Comment devenir gestionnaire recouvrement contentieux ?

Pour devenir gestionnaire recrutement contentieux, il faut détenir un bac+2 ou un bac+3 au minimum. Certaines licences professionnelles spécialisées dans le droit ou dans la gestion juridique comme la licence professionnelle en gestion juridique des contrats d’assurance, préparent à ce métier. Il est aussi conseillé de préparer un Bachelor Universitaire Technologique (BUT), spécialisé dans les carrières juridiques. Enfin, avoir déjà eu des expériences pratiques, comme des stages ou alternances, est un atout pour commencer à exercer ce métier.

Quelles sont les opportunités d’évolution pour un gestionnaire recouvrement contentieux ?

Après avoir été gestionnaire recouvrement contentieux au sein d’une entreprise pendant plusieurs années, il est possible pour ce professionnel de prétendre au poste de responsable contentieux ou de Credit Manager. Il peut aussi s’orienter dans les domaines juridique, bancaire ou commercial.

L’avis de Voluntae sur ce métier

Le poste de gestionnaire recouvrement contentieux couvre à la fois le domaine comptable, financier et juridique. Il faut avoir le réflexe de se tenir au courant des législations en vigueur et de leurs changements. C’est un poste enrichissant qui nécessite une bonne résistance au stress et de la diplomatie dans la gestion des conflits.

Nos offres d’emploi en lien avec ce métier

Il n’y a pas d’offres d’emploi pour ce métier actuellement. Voici d’autres offres :

Responsable comptable tiers H/F – Paris 8ème – QA1

Immobilier
Responsable Comptable
CDI
Paris
50 k€
Nous recrutons pour un promoteur immobilier existant depuis une vingtaine d’années et étant composé de 250 salariés. 

Dans le cadre d’une création de poste,  nous recherchons un Responsable comptable tiers H/F

Chef comptable H/F – Meaux – LD4

Agroalimentaire et agriculture
Responsable Comptable
CDI
Meaux
55 k€
Une filiale française composée de près de 10 000 salariés répartis dans plus de 1000 magasins sur toute la France, recherche un Chef comptable H/F.

Comptable fournisseurs H/F – Villepinte – VD1

Associations – ONG
Comptable Fournisseur
CDI
Villepinte
36 k€
Une association reconnue d’utilité publique dans le secteur médico-social, composée de plus de 1500 salariés répartis sur 30 établissements en France, recherche un Comptable fournisseurs H/F.

Retour haut de page