Le contrôleur de gestion industriel analyse et gère le processus de production d’une entreprise ou d’une société.

Le métier de contrôleur de gestion industriel

Le contrôleur de gestion industriel tient un rôle crucial dans la gestion de la production de l’entreprise ou de la société dans laquelle il travaille. Cette fiche présente ses missions, ses qualités et compétences ainsi que sa formation, son salaire et ses perspectives d’évolution professionnelle.

Que signifie être contrôleur de gestion industriel et quelles sont ses missions ?

Le contrôleur de gestion industriel a pour mission principale d’optimiser les flux d’information et les coûts d’une entreprise ou d’une société. Pour cela, il intervient dans la gestion industrielle en analysant et en décomposant le prix de revient des produits. Il se charge également, en collaboration avec l’équipe de gestion, d’élaborer le budget et de valider tous types d’achats ou de demandes de dépenses. Il analyse les écarts entre la production et les prévisions et en fait un compte-rendu à son équipe. C’est lui qui gère toutes les dépenses mensuelles et annuelles de l’entreprise ou de la société.

Quels sont les synonymes désignant ce métier ?

Le contrôleur de gestion industriel peut aussi être simplement nommé analyste de gestion ou encore chargé de gestion puisqu’il est chargé de l’analyse du processus de production d’une entreprise ou d’une société donnée. Plus généralement, il se rapproche du contrôleur de gestion.

Consultez les offres d’emploi disponibles

De nouvelles offres d’emploi toutes les semaines !

Quelles sont les qualités et les compétences requises afin de devenir contrôleur de gestion industriel ?

Les qualités du contrôleur de gestion industriel

Un contrôleur de gestion industriel doit avant tout faire preuve de qualités relationnelles puisqu’il est en contact permanent avec différents types d’interlocuteurs comme la direction générale ou les équipes industrielles. Il sait être à l’écoute de ses partenaires dans son travail. Il doit s’adapter à tous types de situations. Il sait réagir vite et peut s’imposer dans les négociations lorsqu’il le faut. Il est rigoureux, autonome et organisé dans sa gestion des dossiers. Enfin, son esprit d’analyse lui permet de travailler avec méthode et précision.

Les compétences du contrôleur de gestion industriel

Un contrôleur de gestion industriel doit absolument connaître les mécanismes de comptable. Il maîtrise parfaitement les logiciels et les outils informatiques pour traiter les données, les informations ou les indicateurs clés. Il possède des connaissances accrues dans les domaines industriel et financier. Enfin, il est parfaitement à l’aise avec les chiffres et les données numériques, qui sont au cœur de son travail.

Quel est le salaire moyen du contrôleur de gestion industriel ?

En moyenne, un contrôleur de gestion industriel débutant gagne entre 25 000 euros et 35 000 euros bruts par an. Quand il est plus expérimenté et qualifié de “senior”, il gagne environ entre 40 000 euros et 60 000 euros bruts par an. En fin de carrière, il peut voir son salaire encore augmenter et atteindre les 80 000 euros bruts annuels.

Comment devenir contrôleur de gestion industriel ?

Pour devenir contrôleur de gestion industriel, il est fortement conseillé de suivre et d’obtenir un diplôme dans une formation Bac+5. Par la voie universitaire, certains Masters permettent l’accès direct à ce métier comme le Master spécialisé en contrôle de gestion ou en systèmes d’information et contrôle gestion. Il est également possible d’exercer ce métier à la suite d’une formation en école de commerce ou dans un Institut d’Études Politiques (IEP), en se spécialisant en contrôle de gestion, en audit ou en économie. Une formation Bac+4 est envisageable mais il sera nécessaire d’effectuer un stage en tant qu’assistant pour mieux appréhender ce métier.

Quelles opportunités peuvent se présenter après avoir été contrôleur de gestion industriel ?

Après plusieurs années d’expérience professionnelle, le contrôleur de gestion industriel peut monter au sein de la hiérarchie et devenir ainsi directeur du contrôle des gestions. Rattaché à la direction financière, il peut également envisager une carrière dans les métiers de la finance ou de l’audit.

Pour en savoir plus sur les métiers du domaine de la gestion, de la finance ou de l’audit, vous pouvez consulter les autres fiches métier sur le site Voluntae comme celle du directeur des achats.

Nos offres d’emploi en lien avec ce métier

Contrôleur de gestion confirmé H/F – Boulogne Billancourt – TFO1

High Tech – Digital
Contrôleur de gestion
CDI
Boulogne
50 k€
Une société de conseil spécialisée dans les applications Cloud de gestion des talents et de formation et dont les locaux se situent à Boulogne Billancourt recherche un contrôleur de gestion confirmé H/F. 
Retour haut de page