Le standardiste assure la gestion du standard de l’entreprise.

Le métier de standardiste

Le standardiste assure la gestion du standard de l’entreprise. Il répond aux appels téléphoniques et les transfère ou communique les informations demandées. Cette fiche métier vous présente ses missions ainsi que son salaire, sa formation, ses qualités, compétences et ses possibles évolutions professionnelles.

Que signifie être standardiste et quelles sont ses missions ?

Le standardiste est le premier interlocuteur que rencontre le client ou les autres collaborateurs de l’entreprise. Il est donc l’un des représentants de l’entreprise et la qualité de l’accueil couplée à la prise en charge de la communication détermine l’image que se fait et garde le client de l’entreprise.

Il a pour mission de recevoir les appels téléphoniques sur sa console, de déterminer l’identité et la demande du correspondant et de renseigner ou transférer l’appel au correspondant souhaité. En cas d’absence du correspondant, il est chargé de prendre les messages et de les transmettre aux destinataires. En cas de problème, tel que la saturation des lignes ou un manque d’information, il doit faire patienter les interlocuteurs pendant qu’il trouve une solution. Il peut également être amené à réorienter son interlocuteur sur une messagerie vocale ou auprès du secrétariat d’un autre service de l’entreprise.

En raison du développement de plus en plus important des autocommutateurs, serveurs vocaux, lignes directes et services Internet, ses missions peuvent être fortement réduites. Il n’est donc pas rare qu’il se voit confier des activités complémentaires, et que son emploi tende à devenir celui d’employé administratif polyvalent, chargé du secrétariat, de l’accueil et de la réception du courrier par exemple.

Ce professionnel est ainsi indispensable au sein d’une entreprise ce qui lui permet de travailler dans des types variés de structures et de secteurs. De manière générale, cet emploi ne s’effectue pas à temps plein : l’intérim et les contrats à durée déterminée (CDD) sont fréquents. En fonction du secteur dans lequel il exerce sa profession, comme celui du tourisme, de l’hôtellerie ou du spectacle, il peut être amené à travailler de nuit, pendant le week-end et les jours fériés.

Quelles sont les appellations synonymes pour désigner ce métier ?

Le standardiste est également connu sous le nom d’hôte d’accueil standardiste ou d’employé d’accueil standardiste.

Consultez les offres d’emploi disponibles

De nouvelles offres d’emploi toutes les semaines !

Quelles sont les qualités et les compétences requises afin de devenir standardiste ?

Les qualités du standardiste

Le standardiste est responsable de l’image que le client se fait de l’entreprise : en tant que premier ou dernier contact à qui il s’adresse. Il doit donc avoir un fort sens du relationnel et du service. Il doit être courtois et aimable, avoir une présentation et une élocution irréprochables. Il doit également être diplomate et patient lorsqu’il est confronté à une situation difficile ou à un client impatient. Il doit ainsi faire preuve de sang-froid face aux lignes de communication parfois saturées, il doit être organisé et faire preuve d’initiative.

S’il assure des tâches subsidiaires à la gestion du standard, il doit également faire preuve de polyvalence, de rigueur et d’une forte capacité d’adaptation pour exécuter rapidement les tâches qui lui sont assignées. Enfin, il est nécessaire pour ce professionnel de faire preuve de discrétion.

Les compétences du standardiste

Le standardiste doit être en mesure d’assurer la gestion d’un standard à lignes multiples. Il doit avoir une connaissance parfaite de l’organigramme interne de l’entreprise au sein de laquelle il travaille de sorte à pouvoir transférer rapidement les appels. Enfin, si l’entreprise entretient des relations à l’étranger, il est indispensable pour ce professionnel de maîtriser au moins une langue étrangère notamment l’anglais.

Quel est le salaire moyen d’un standardiste ?

En début de carrière, le standardiste touche le Salaire Minimum de Croissance (SMIC) soit environ 18 000 euros bruts par an. Une fois confirmé, il gagne en moyenne 24 000 euros bruts par an. Toutefois, la rémunération dépend grandement du type de structure au sein de laquelle il travaille et des missions qui lui sont confiées.

Comment devenir standardiste ?

Aucun diplôme ne forme spécifiquement au métier de standardiste, qui s’apprend de manière générale par la pratique. Cependant, les diplômes de niveau bac avec des qualifications professionnelles spécifiques à la gestion administrative au sein de l’entreprise sont appréciés par les recruteurs et permettent ainsi de faciliter l’embauche. Par exemple, il est possible d’exercer ce métier après le Bac pro gestion-administration, le Bac pro métiers de l’accueil ou le Bac Sciences et Technologies du Management et de la Gestion (STMG). D’autres diplômes de niveau Bac+2 tels que le Brevet de Technicien Supérieur (BTS) Tourisme peuvent également conduire à cette profession.

Quelles portes sont ouvertes après avoir exercé la profession de standardiste ?

Le métier de standardiste constitue un bon moyen d’entrer dans le monde de l’entreprise pour les professionnels peu diplômés. Les perspectives d’évolution sont toutefois limitées aux métiers du secrétariat, accessibles après avoir suivi une formation complémentaire. Il peut par exemple accéder à des fonctions d’accueil ou de communication à l’intérieur de l’entreprise.

Pour en savoir plus sur les métiers du domaine du secrétariat, vous pouvez consulter les autres fiches métier sur le site Voluntae comme celle de secrétaire de direction.

Nos offres d’emploi en lien avec ce métier

Assistant de Direction H/F – Paris 2ème – IF1

Associations – ONG
Assistant H/F
CDI
Paris
45 k€
Nous recrutons pour une association de centre d’études, de recherche et de prospective indépendant spécialisé en immobilier, existant depuis 35 ans. 
Dans le cadre d’un remplacement nous recherchons un Assistant de Direction H/F. 

Gestionnaire administratif et comptable H/F – Croissy-sur-Seine – DG1

Bâtiment
Assistant H/F
CDI
Croissy-sur-Seine
30 k€
Une société familiale dans l’armature industrielle pour le béton armé qui compte 200 salariés au total, recherche pour un de ses établissements, situé à Croissy-sur-Seine, un Gestionnaire administratif et comptable H/F.

Assistant administratif architecture H/F – Paris 11ème – LGA1

Immobilier
Assistant H/F
CDI
Paris
40 k€
Un cabinet international composé de 25 collaborateurs étant des architectes, designers et chercheurs acclamé par la critique, basé à Paris, avec une approche multidisciplinaire, recherche un Assistant administratif H/F. 

Retour haut de page