Le métier de juriste en droit social

Le métier de juriste en droit social

Le juriste en droit social s’occupe de tout ce qui concerne les relations entre les salariés et l’entreprise. Cette fiche présente ses missions, ses qualités et compétences ainsi que sa formation, son salaire et ses perspectives d’évolution professionnelle.

Que signifie être juriste en droit social et quelles sont ses missions ?

Au sein d’une entreprise et/ou d’un service Ressources Humaines, le juriste en droit social s’occupe de tout ce qui concerne les relations entre les salariés et l’entreprise. Il travaille donc sur les contrats de travail , la protection sociale ou encore les contentieux prud’homaux, en veillant à respecter les évolutions du cadre législatif. Pour ce faire, il réalise des analyses jurisprudentielles qui peuvent guider la stratégie de l’entreprise.

Ce professionnel du droit est également l’interface entre les représentants du personnel et la hiérarchie. Il est en première ligne pour négocier avec les syndicats lors de la mise en place de plans sociaux ou de délocalisations, puisqu’il représente l’entreprise. Il occupe aussi un rôle de conseiller et peut renseigner les salariés sur leurs droits au sein de l’entreprise.

Quelles sont les appellations synonymes pour désigner ce métier ?

Le juriste en droit social peut être appelé juriste en droit du travail. Puisqu’il exerce son métier au sein d’un service Ressources Humaines, on peut également parler d’assistant juridique Ressources Humaines. Spécialisé dans les relations entre entreprise et salariés, les métiers de chargé des affaires sociales ou chargé des relations sociales sont des équivalents de cette profession.

Consultez les offres d’emploi disponibles

De nouvelles offres d’emploi toutes les semaines !

Quelles sont les qualités et les compétences nécessaires pour obtenir le poste de juriste en droit social ?

Les qualités du juriste en droit social

En lien constant avec des salariés de l’entreprise, le juriste en droit social dispose d’un bon sens du relationnel et d’une certaine diplomatie, qu’il mobilise notamment lors de négociations avec les représentants du personnel. C’est avant tout une personne à l’écoute des autres, et ce avec objectivité. Ce professionnel se doit d’être rigoureux dans le traitement des dossiers juridiques, et créatif pour trouver des réponses aux problématiques qui peuvent se poser. Afin de proposer des solutions à la direction, ce métier requiert un esprit de synthèse.

Les compétences du juriste en droit social

Comme son nom l’indique, le juriste en droit social dispose de solides connaissances en droit social et notamment sur le droit de la Sécurité sociale, le Code du travail ou la jurisprudence. Une bonne culture économique et financière, ainsi qu’une connaissance de l’entreprise permet à ce professionnel d’être plus opérationnel dans ses démarches. Il manie également les outils informatiques comme les bases de données juridiques. S’il évolue dans un environnement international, la maîtrise de l’anglais est impérative.

Quel est le salaire moyen d’un juriste en droit social ?

Un juriste en droit social débutant touche en moyenne entre 25 000 euros et 30 000 euros bruts par an, tandis que le salaire d’un cadre confirmé peut avoisiner les 50 000 euros bruts annuels.

Comment devenir juriste en droit social ?

Pour devenir juriste en droit social, un niveau Bac+5 est requis. Pour y parvenir, il faut se tourner vers des études de droit, avec un master spécialisé dans le droit social, le droit de l’entreprise ou le droit du travail. Par exemple, les masters de Droit privé, spécialité droit du contrat de travail, ou Droit social et relations sociales dans l’entreprise permettent d’accéder à cette fonction. Passer le Diplôme de juriste-conseil d’entreprise (DJCE) est un plus pour exercer ce métier.

Quelles portes sont ouvertes après avoir exercé cette profession ?

Exerçant généralement son métier au sein du service Ressources Humaines de l’entreprise, le juriste en droit social peut, après quelques années d’expérience, devenir Directeur des Ressources Humaines (DRH). Il peut également intégrer la direction juridique d’une entreprise.

Pour en savoir plus sur les métiers du droit en entreprise, vous pouvez consulter les autres fiches métiers sur le site Voluntae comme celle de juriste.

Nos offres d’emploi en lien avec ce métier

Chargé d’études juridiques H/F – Paris 14ème – IFD4

Droit
Juriste H/F
CDI
Paris 14
50 k€
Une institution nationale dédiée à la repre?sentation, la promotion, la de?fense et le de?veloppement de la profession réglementée qu’il représente recherche un chargé d’études juridiques H/F.

Juriste – Paris 14ème – IFD3

Droit
Juriste H/F
CDI
Paris
46 k€
Une institution nationale dédiée à la repre?sentation, la promotion, la de?fense et le de?veloppement de la profession réglementée qu’il représente recherche un juriste H/F.

Retour haut de page