Le métier de juriste droit international

Le métier de juriste droit international

Cette fiche présente ses missions, ses qualités et compétences ainsi que sa formation, son salaire et ses perspectives d’évolution professionnelle.

Quel est le rôle d’un juriste droit international ?

Un juriste droit international a pour rôle de rédiger et négocier des contrats dans un contexte international. Il peut exercer dans un cabinet d’avocats, une association, une organisation internationale et dans le service juridique d’une grande entreprise. Il n’existe pas de synonymes pour désigner le juriste droit international.

Quelles sont les missions d’un juriste droit international ?

Un juriste droit international va être chargé de différentes missions telles que : conseiller l’entreprise, effectuer une veille technique en termes d’évolution des normes législatives, rédiger les actes de procédure, monter les dossiers, gérer les contentieux, représenter l’entreprise et défendre l’intérêt de cette dernière, informer l’entreprise sur les procédures… Cette liste est non exhaustive.

Consultez les offres d’emploi disponibles

De nouvelles offres d’emploi toutes les semaines !

Quelles sont les compétences requises pour un juriste droit international?

Évidemment, le juriste droit international doit posséder des compétences juridiques irréprochables dans le domaine du droit international privé et du droit international public tout en effectuant une veille sur les différents secteurs impliqués et ses évolutions. Les dernières lois en vigueur et les différentes règles législatives doivent être parfaitement connues.

 Il est nécessaire qu’il fasse preuve d’une rigueur et d’une minutie particulières. Enfin, un très bon niveau d’anglais est indispensable étant donné que ce professionnel est amené à rédiger en anglais. Il doit donc maîtriser le vocabulaire commercial, économique et juridique de cette langue. La connaissance d’une autre langue est un plus.

Quelles sont les qualités requises pour un juriste droit international ?

Avant toute chose, le juriste droit international doit posséder une certaine aisance relationnelle, car il est amené à travailler avec la totalité des services d’une entreprise. Cette qualité implique un bon sens du service et une capacité d’écoute importante car ce dernier ne travaille jamais seul, et travaille pour les autres. Cette capacité à travailler en équipe s’allie avec un bon sens de l’organisation face aux situations d’urgence. Enfin, il doit faire preuve d’une grande rigueur.

Il doit faire preuve de rapidité et développer de bonnes capacités d’adaptation. Son quotidien professionnel n’est jamais monotone. Ses capacités communicationnelles lui seront utiles tant dans le dialogue avec ses collègues que dans la rédaction de ses rapports qui doivent rester compréhensibles. Il doit pouvoir, grâce à sa capacité mémorielle, apporter aisément des réponses concrètes selon un domaine de droit international plus abstrait.

Quel est le salaire moyen d’un juriste droit international ?

En moyenne, un juriste droit international débutant gagne environ entre 30 000 et 36 000 euros bruts par an. Quand il est plus expérimenté, son salaire peut atteindre entre 60 000 et 90 000 euros bruts par an. Par ailleurs, il faut tout de même noter que sa rémunération dépend de la notoriété de l’entreprise et de son rayonnement global.

Comment devenir juriste droit international ?

Il n’existe pas de formation spécifique au métier de juriste droit international. Néanmoins, il est possible d’accéder à ce poste avec un niveau bac+5. Durant ses premières années d’études, l’aspirant suit une formation de juriste classique. Par la suite, il doit suivre deux autres années pour se spécialiser dans le domaine du droit international et donc suivre un master 2 dans le domaine du droit international.

Quelles sont les opportunités d’évolution pour un juriste droit international ?

Après avoir exercé en tant que juriste droit international pendant plusieurs années, il est possible pour ce professionnel de gagner en responsabilités et de prétendre au poste de consultant en droit international. Il peut aussi choisir d’exercer dans un autre type de structure comme une ONG. Enfin, il peut aussi envisager d’aller travailler à l’étranger.

L’avis de Voluntae sur ce métier

La fonction de juriste droit international comporte une bonne diversification de missions et donc des problématiques différentes. Le salaire est attractif. Enfin, il faut avoir à l’esprit que la charge de travail peut être très importante et qu’il faut savoir résister à la pression.

Nos offres d’emploi en lien avec ce métier

Juriste secteur audit légal H/F – Paris 14e – NCE2

Conseils
Juriste H/F
CDI
Paris
70 k€
Une institution nationale dédiée à la représentation, la promotion, la défense et le développement de la profession réglementée qu’il représente, recherche un Juriste / Conseiller technique H/F.

Juriste droit de la propriété intellectuelle et IT H/F – Rueil Malmaison – FTO1

High Tech – Digital
Juriste H/F
CDI
Rueil-Malmaison
60 k€
Une société spécialisée dans le digital/IT recherche un Juriste IT/ droit de la propriété intellectuelle H/F.

Juriste droit des affaires – IT H/F – Suresnes – COS6

High Tech – Digital
Juriste H/F
CDI
Suresnes
55 k€
Un groupe français d’édition de logiciels (solution Data, CRM…), composé de 10 entités et 400 collaborateurs, recherche un Juriste droit des affaires / IT H/F.
Retour haut de page