Le contrôleur de gestion sociale gère et analyse notamment les indicateurs financiers des ressources humaines d’une entreprise.

Le métier de contrôleur de gestion sociale

Cette fiche présente ses missions, ses qualités et compétences ainsi que sa formation, son salaire et ses perspectives d’évolution professionnelle.

Quel est le rôle d’un contrôleur de gestion sociale ?

Le contrôleur de gestion sociale analyse et gère les données sociales d’une entreprise pour optimiser sa gestion financière ainsi que sa gestion des ressources humaines. L’étude des statistiques est au cœur de son métier.

Le contrôleur de gestion sociale peut être aussi nommé chargé d’études ressources humaines, puisqu’il s’occupe de la gestion financière des ressources humaines. Dans une moindre mesure, il est aussi connu sous la dénomination de gestionnaire des données sociales d’une entreprise car il analyse et collecte les statistiques et informations en rapport direct avec les ressources humaines.

Quelles sont les missions d’un contrôleur de gestion sociale ?

Dans un premier temps, le contrôleur de gestion sociale se charge de rassembler les données sociales qu’il doit analyser. Il indique les informations clés à ses collaborateurs comme la masse salariale, le recrutement, la gestion du temps personnel ou encore les grèves de l’entreprise. À l’aide de tableaux de bord, il expose les indicateurs sociaux mensuels ce qui lui permet de réaliser un rapport social obligatoire. Par exemple, ce rapport peut traiter de la question de l’égalité hommes-femmes. Enfin, en collaboration avec l’équipe des ressources humaines, il explique à ses collaborateurs les enjeux pouvant poser des litiges à l’entreprise, à l’instar de l’augmentation de l’absentéisme. Il élabore une stratégie pour une meilleure gestion sociale et financière des ressources humaines.

Consultez les offres d’emploi disponibles

De nouvelles offres d’emploi toutes les semaines !

Quelles sont les compétences requises pour un contrôleur de gestion sociale ?

Le contrôleur de gestion sociale doit absolument maîtriser les outils informatiques spécifiques aux systèmes d’information RH puisqu’il gère les données et les informations financières des ressources humaines d’une entreprise. Il maîtrise également les outils statistiques et bureautiques. Il doit avoir une connaissance accrue dans les domaines de la finance, de la gestion et des ressources humaines afin d’élaborer des stratégies dans la gestion financière des ressources humaines. Une formation spécialisée en statistiques lui est indispensable pour exercer son métier.

Quelles sont les qualités requises pour un contrôleur de gestion sociale ?

Un contrôleur de gestion sociale doit avoir de grandes qualités relationnelles. En effet, ce dernier travaille en collaboration avec le service des ressources humaines mais également avec l’équipe financière de l’entreprise ou de la structure dans laquelle il est salarié. Même si ses missions nécessitent qu’il soit autonome, le travail d’équipe reste essentiel dans sa vie quotidienne. Il a un goût prononcé pour les chiffres car les données statistiques sont au cœur de son travail. C’est une personne rigoureuse qui sait manipuler avec précaution les informations et les données. Enfin, son esprit d’analyse et de synthèse lui permet de traiter efficacement les données qu’il collecte.

Quel est le salaire moyen du contrôleur de gestion sociale ?

En moyenne, un contrôleur de gestion sociale gagne environ 37 000 euros bruts par an. Quand il débute, on estime qu’il gagne entre 35 000 euros et 45 000 euros bruts par an. Mais quand il devient un cadre confirmé, son salaire peut varier entre 45 000 euros et 60 000 euros bruts par an.

Comment devenir contrôleur de gestion sociale ?

Pour devenir contrôleur de gestion sociale, il est important d’avoir un bac+5. En effet, il est possible d’accéder à ce métier par la voie universitaire avec un Master spécialisé en finance et gestion des ressources humaines, en statistiques ou en contrôle de gestion sociale. Des écoles types écoles de commerce, Instituts d’Études Politiques en spécialité ressources humaines ou écoles d’ingénieurs spécialisés en statistiques peuvent aussi mener à ce métier.

Quelles sont les opportunités d’évolution pour un contrôleur de gestion sociale ?

Avec des années d’expérience, le contrôleur de gestion sociale peut monter au sein de la hiérarchie de la structure dans laquelle il travaille. Ainsi, il peut atteindre le poste de directeur des ressources humaines ou encore celui de responsable de formation. Il peut aussi faire le choix d’évoluer dans le domaine de la finance et de l’audit en décidant d’exercer la profession de responsable des rémunérations ou d’inspecteur-audit.

L’avis de Voluntae sur ce métier

La fonction de contrôleur de gestion est dynamique car les journées ne sont jamais les mêmes. Ce poste est en relation avec différents interlocuteurs et les situations de travail sont variées. L’expérience est un critère de plus en plus apprécié par les recruteurs.

Nos offres d’emploi en lien avec ce métier

Responsable recrutement et développement RH H/F – Paris 17ème – KEO1

Immobilier
Responsable ressources humaines
CDI
Paris
60 k€
Une société de 90 collaborateurs spécialisée dans l’aménagement et exploitation de bureaux et située dans le 17ème arrondissement de Paris recherche un Responsable recrutement et développement RH H/F.
Retour haut de page