Le contrôleur de gestion junior analyse les performances de l’entreprise, établit ses budgets et participe, sous la responsabilité d’un contrôleur senior, à la mise en place de stratégies pour optimiser la structure.

Le métier de contrôleur de gestion junior

Le contrôleur de gestion junior est un professionnel de la gestion des budgets et des stratégies des entreprises. Il peut être embauché par des usines, des services commerciaux ou un groupe coté en Bourse. Il se charge d’analyser et de contrôler les budgets de l’entreprise, pour aider à déterminer les stratégies de celle-ci, sous l’aile d’un contrôleur de gestion chevronné. Cette fiche présente les missions du contrôleur de gestion junior, ses qualités et compétences, ainsi que sa formation, son salaire et ses perspectives d’évolution professionnelle.

Quel est le rôle d’un contrôleur de gestion junior ?

Le contrôleur de gestion junior s’occupe des budgets de l’entreprise et réalise des études financières. Il peut aussi être désigné comme contrôleur budgétaire junior, contrôleur financier junior ou encore analyste de gestion junior.

Au même titre qu’un senior, il réalise des analyses et des audits financiers de l’entreprise, qui vont guider la stratégie et les opérations mises en place pour optimiser la structure concernée. Il a des responsabilités moins importantes que le contrôleur de gestion senior, qui dispose de plus d’expérience.

Quelles sont les missions d’un contrôleur de gestion junior ?

Pour garantir la performance de l’organisation, il surveille la conformité des résultats aux objectifs préalablement fixés par la stratégie. Pour cela, il utilise des outils de gestion et de suivi. Il crée des indicateurs et des tableaux de bord, réalise le suivi des budgets et fournit régulièrement des reportings sur l’activité de l’entreprise.

En équipe avec son n+1, il peut mettre en place des actions correctrices, et s’assurer que celles-ci permettent d’assurer les objectifs définis. En revanche, il n’intervient pas forcément sur les prises de décision concernant la stratégie de l’entreprise.

Consultez les offres d’emploi disponibles

De nouvelles offres d’emploi toutes les semaines !

Quelles sont les compétences requises pour un contrôleur de gestion junior ?

Le contrôleur de gestion junior s’appuie sur de solides connaissances en comptabilité et en finance puisqu’il élabore des budgets. Il doit être en mesure de manier les outils informatiques à sa disposition : les bases de données et les tableurs mais aussi l’ERP (Enterprise Resource Planning) de la structure, qui est un logiciel de gestion. L’anglais est également indispensable dans l’exercice du métier.

Quelles sont les qualités requises pour un contrôleur de gestion junior ?

Il est demandé au contrôleur de gestion junior de disposer des mêmes capacités qu’un contrôleur senior. Il doit donc faire preuve de capacités d’analyse et de synthèse pour dresser rapidement ses analyses et études. En lien constant avec son supérieur et les autres membres de son entreprise ou service, il est doté d’un sens relationnel qui lui permet de communiquer facilement. L’exercice de ce métier requiert un certain sens de la planification et de l’anticipation.

Quel est le salaire moyen d’un contrôleur de gestion junior ?

Un contrôleur de gestion junior touche entre 26 000 et 30 000 euros par an. Cette rémunération peut varier en fonction du type de structure dans laquelle il travaille et avoisiner les 35 000 euros par an dans certaines entreprises.

Comment devenir contrôleur de gestion junior ?

Les formations pour parvenir au métier de contrôleur de gestion junior sont variées. Il est possible d’opter pour une formation en comptabilité-finance telles que le Diplôme de Comptabilité et de Gestion (DCG) ou le Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion (DSCG). On peut également exercer ce métier en passant par une école de commerce, une école d’ingénieur, un IEP spécialisé en finance ou encore un master en audit, finance ou gestion.

Quelles sont les opportunités d’évolution pour un contrôleur de gestion junior ?

Après avoir exercé quelques temps en tant que contrôleur de gestion junior, il est possible d’accéder à de plus hautes responsabilités et passer contrôleur de gestion senior, contrôleur de gestion groupe ou encore directeur de l’audit.

L’avis de Voluntae sur ce métier

Les fluctuations économiques et le développement durable jouent sur le contrôle de gestion. D’une part, il faut être capable d’anticiper les fluctuations pour conserver la situation financière de l’entreprise et, donc, la bonne performance de cette dernière. D’autre part, autre que les indicateurs financiers à fournir, il faut dorénavant prendre en considération les indicateurs en lien avec le développement durable.

Nos offres d’emploi en lien avec ce métier

Contrôleur de gestion CDD 1 an H/F – Boulogne – LLI3

Bâtiment
Contrôleur de gestion
CDI
Boulogne Billancourt
45 k€
Une société qui gère des grands projets d’infrastructure essentiellement à l’étranger et qui se situe à Boulogne Billancourt recherche un contrôleur de gestion CDD H/F.

Contrôleur de gestion Industriel – Hautvillers (Baie de Somme) – TWS1

Industrie
Contrôleur de gestion
CDI
Hautvillers
50 k€
Un groupe industriel international coté à la bourse de New York recherche pour l’un de ses sites industriels de 115 salariés, un Contrôleur de gestion industriel H/F

Contrôleur de gestion junior H/F – Paris 16e – PR10

Immobilier
Contrôleur de gestion
CDI
Paris
45 k€
La première foncière privée française implanté sur Paris 16ème recherche un Contrôleur de gestion junior H/F

Retour haut de page