Cabinet de recrutement

Intérêts des tests de personnalité lors d’un entretien d’embauche

Comme son nom l’indique, les tests de personnalité visent à déterminer les traits qui caractérisent un candidat lors d’un entretien d’embauche. L’objectif est généralement de vérifier les tempéraments et les caractères qui n’ont pas été évoqués dans les CV et lors des entretiens, mais qui peuvent parfois se révéler en inadéquation avec le poste.

Quelle est la tendance ? Selon l’Apec, il a été observé qu’environ 19% de recruteurs ont utilisé un test de personnalité lors de leur processus de recrutement.

Au travers de cet article, nous verrons, dans un premier temps, les différents types de tests de personnalité qui existent. Dans un second temps, nous verrons les avantages et limites des tests de personnalité en général.

Les types de tests de personnalité

Fruits de longues recherches en sciences humaines, en sociologie ou encore en psychologie, les tests de personnalité répondent à une grande rigueur scientifique. La majorité des tests actuellement utilisés sont originaires des pays anglo-saxons où les soft skills ont été exploités depuis plus longtemps qu’en France.

Le MBTI : Myers Briggs Type Indicator

Le MBTI est le test de personnalité le plus utilisé au monde. Il permet de dégager 16 traits de caractère à partir de l’opposition de quatre critères, à savoir un comportement extraverti/introverti, des prises de décision au sentiment/logique, une collecte d’information factuelle/analytique ou encore et l’attitude figée/ouverte aux nouveautés.

Le déroulement du test consiste en des questionnaires qui demandent au candidat de choisir entre différents mots.

Consultez les offres d’emploi disponibles

De nouvelles offres d’emploi toutes les semaines

Le test PAPI : Perception and Preference Inventory

Apprécié des recruteurs français, le test PAPI aligne différentes affirmations auxquelles il faut répondre par deux réponses figées (classique) ou par des degrés d’acceptation, de tout à fait d’accord à pas du tout d’accord (normatif).

Le résultat d’un test PAPI aboutit à l’établissement d’une vingtaine d’échelles d’appréciation portant sur sept caractéristiques caractérielles : ouverture d’esprit, tempérament, autorité, dynamisme, conscience professionnelle, quête de résultats et la sociabilité.

Le test SOSIE

Le test SOSIE vise à mettre en exergue à la fois la motivation et le comportement en milieu professionnel. Comme le test PAPI, il s’agit d’une série de questions. Le candidat choisira la réponse qui lui correspond.

Au total, les traits de personnalité, les valeurs personnelles et les valeurs sociales sortent du test.

Les avantages des tests de personnalité

Mettre l’accent sur les soft skills (savoir-être)

À la différence du CV qui fait apparaître les compétences de base d’un candidat, connu sous l’anglicisme « hard skills », les tests de personnalité ont pour fonction de mettre en évidence le savoir-être ou « soft skills ». Différents critères comme la sociabilité, l’empathie, la persévérance, l’autorité, l’organisation, la curiosité ou encore le dynamisme sont pris en compte par le responsable de recrutement. Tout dépend du poste à pourvoir.

Un poste commercial nécessite par exemple une personnalité extravertie. À compétence égale, un candidat plus exubérant a ainsi plus de chance d’être recruté. Pour un poste à responsabilité, la stabilité émotionnelle est déterminante pour supporter la forte pression liée à la fonction.

Réduire les risques de turnover

Les mauvaises embauches peuvent coûter cher à l’entreprise. Le coût d’un recrutement raté s’échelonne entre 5 000 et 30 000 euros

Le test de personnalité permet d’apprendre à mieux comprendre le candidat, de déterminer s’il est le profil adéquat pour le poste à pourvoir et, donc, de potentiellement éviter une mauvaise embauche.

Les inconvénients des tests de personnalité

Les réponses sont faussées

Le souci se pose lorsqu’un candidat connaît déjà le processus de test et oriente ses réponses vers les résultats souhaités. La multiplication des sites d’information spécialisés en ressources humaines ne facilite pas la tâche des recruteurs, notamment pour les postes à responsabilité où la documentation est naturelle.

Dans ce cas, il serait peut-être intéressant de comparer les réponses avec le CV et l’impression qu’à laisser le candidat en entretien.

Un coût supplémentaire pour l’entreprise

Bien que les tests de personnalité permettent à une entreprise d’éviter le coût d’une mauvaise embauche, ces tests ont un certain coût à ne pas négliger. Ce coût est notamment dû au temps de développement qui lui a été accordé. Il faut aussi pouvoir être capable d’en tirer une synthèse et, donc, cela peut nécessiter la correction d’une personne spécialisée.

Conclusion

Auprès des recruteurs comme des candidats, les tests de personnalité ont leurs approbateurs et leurs délateurs. En France, les tests doivent avoir bénéficié d’une expérience scientifique reconnue pour être utilisable. Leurs résultats permettent de faire la différence entre deux candidats similaires ou de mettre en évidence une personnalité en accord avec le test.

Quoi qu’il en soit, le test de personnalité est un indicateur précieux en complément d’un CV et d’une interview. Il s’agit donc d’un complément qu’il ne faut pas négliger.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page