Cabinet de recrutement

Gérer un retard ou un impondérable

Il nous arrive à tous d’avoir un empêchement ou du retard mais cela devient plus délicat quand c’est pour un entretien de recrutement. Alors comment gérer cette situation délicate ?
     

Les conseils de votre cabinet de recrutement à Paris pour gérer un retard à un entretien

Ce que l’on déteste et ce qui est rédhibitoire, ce sont les personnes qui ne préviennent pas.  
Ça montre un manque de respect et de considération pour les personnes qui attendent. Rattraper ce genre d’erreur est un challenge.
Si le retard est de quinze minutes, on considère souvent que c’est un retard acceptable. Au-delà, il faut prévenir. C’est impératif, sinon c’est une organisation d’agenda qui s’écroule. Si vous avez prévenu de votre retard ou de votre absence par téléphone, n’hésitez pas le soir même à envoyer un e-mail pour vous excuser de cette méprise.

Ne vous perdez pas dans des explications prodigieusement fallacieuses comme la troisième mort de votre grand mère. Ne prenez pas vos interlocuteurs pour plus bêtes qu’ils ne sont et dites juste la vérité, même si c’est un oubli, ça arrive dans nos plannings surchargés.
Si vous ne souhaitez plus venir, ni vous positionner pour un entretien, ne négligez pas les formes. Il est tout à fait normal de changer d’avis ou de position, donc envoyez un e-mail ou passez un appel. N’oubliez pas qu’au cours de votre carrière vous serez peut être amené à recroiser la personne que vous deviez rencontrer. Si vous n’avez pas de mémoire les autres en ont pour vous !

Donc notre conseil du jour est juste de ne pas oublier votre éducation et ainsi de prévenir par téléphone puis de prévenir par e-mail. L’impondérable est pardonnable, le manque de respect l’est rarement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page