Actualités

Les questions les plus posées lors d'un entretien d'embauche ?

Puisqu'il s'agit d'une interview, l'entretien d'embauche est une succession de questions auxquelles le candidat devra répondre avec justesse pour justifier sa place future au sein de l'entreprise qui recrute. Voici les questions récurrentes qui vous aideront à vous préparer pour la date fatidique.

La présentation : Présentez-vous / Parlez-nous de vous


À cette question fréquente, il est souvent difficile de savoir par quelle information commencer. C'est un moyen pour le recruteur d'avoir une première impression de vous. Si vous êtes stressé, vous avez bien des risques de bafouiller et de donner une mauvaise image.

Le mieux est de vous préparer bien à l'avance, sitôt que vous aurez eu confirmation de votre rendez-vous. La réponse doit être une suite de phrases concises et pertinentes qui met en valeur vos compétences et votre formation. Soulignez également vos compétences particulières à travers vos expériences, comme la capacité d'intégration, les connaissances linguistiques, les capacités techniques spécifiques...

La motivation : Qu'est-ce qui vous a poussé à postuler pour ce poste ?


Le but de cette question classique est de déterminer votre motivation et l'intérêt que vous témoignez pour l'entreprise. Montrez que votre candidature n'est pas seulement une démarche par défaut, mais que vous avez sélectionné l'entreprise pour les opportunités qu'elle vous apporte. Vous devrez pour cela être informé des stratégies de développement, via son site web ou encore ses réseaux sociaux.

Mettez en avant vos compétences par rapport à la poste demandée et soulignez ce que vous pourrez apporter à l'entreprise. N'oubliez pas de dire également ce que l'entreprise peut apporter pour vous sur le long terme pour démontrer que vous êtes réellement prêt à vous engager.

Les défauts et les faiblesses : Quels sont vos défauts ou vos faiblesses ?


Cette question piège particulièrement affectionnée par les responsables de recrutement a pour objectif de déterminer votre capacité à vous estimer. Les réponses classiques comme le fait d'être un perfectionniste ou un bourreau de travail ne tourne pas à l'avantage du postulant puisqu'elles sont à la fois maladroites et péjoratives.

Pour se mettre en valeur tout en faisant une autocritique, le mieux est de faire le point sur les points de compétence à améliorer. Une connaissance particulière à acquérir ou encore une langue à renforcer dans la perspective d'un développement de connaissances est appréciée et témoigne de votre volonté de progresser.

Les atouts du candidat : Pourquoi devrais-je vous choisir plutôt qu'un autre postulant ?


Pour répondre correctement à cette question possible, il faut exposer au recruteur l'intérêt de vos compétences par rapport au poste. Mettez en avant votre capacité d'adaptation dans un nouvel environnement et vos qualités humaines qui complètent vos compétences professionnelles. Il faut rester simple et sincère en répondant à cette question. Un excès de confiance est en effet perçu comme du verbiage sans consistance.

La disponibilité : Êtes-vous disponible de suite ?


Les candidats qui peuvent se libérer de suite et qui présentent les qualités requises ont un avantage majeur en répondant à cette question incontournable. A contrario, si vous exposez trop de contraintes quant à vos disponibilités (un calendrier pas encore au point, un préavis trop long dans une autre société, etc.), cela ne joue pas en votre avantage.

Les prétentions salariales : Quel salaire demandez-vous pour le poste ?


Cette question nécessite une grande préparation et une recherche poussée. Il s'agit là de chiffrer votre valeur tout en étant en accord avec les tendances du marché. En tant que candidat, vous devez non seulement connaître la pratique moyenne du marché en fonction de vos années d'expérience, mais aussi la politique salariale de l'entreprise si possible, notamment pour les multinationales.


Auteur

Pierre-Gilles Bouquet (Linkedin) a travaillé durant 12 ans dans des fonctions de contrôleur de gestion, de consolideur et en cabinet d’audit et d’expertise comptable avant de créer le cabinet de recrutement Voluntae. Depuis plus de 6 ans, il apporte ses conseils et son expertise en recrutement dans le secteur de la comptabilité, des ressources humaines et de la finance d'entreprise.



De nouvelles offres d'emploi toutes les semaines !

D'autres offres d'emploi sont disponibles, n'hésitez pas à les consulter.

POLITIQUE DE COOKIES En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies.

Scroller vers le haut