Actualités

Stratégies de carrière dans les métiers de la consolidation

Les métiers de la consolidation Financière sont ignorés et pourtant décisif pour les groupes d'une certaine taille. On trouve souvent à ces postes de très bons techniciens de la comptabilité. Le consolideur a pour mission principale de « consolider les comptes », c’est à dire rassembler les données comptables des différentes filiales du groupe afin de restituer un bilan, un compte de résultat, un tableau de flux de trésorerie et une annexe. 
Le but de la consolidation comptable est de produire une vision économique d’ensemble d’un groupe constitué de plusieurs filiales. Chaque filiale a ses propres comptes, il convient d’analyser et rassembler ces comptes, selon des normes comptables mais aussi selon la réalité de l’activité du groupe.  

Ces métiers nécessitent plusieurs qualités essentielles. Tout d’abord un bon esprit de synthèse et une bonne mémoire, il faut aussi de solides compétences comptables et financières et enfin il est nécessaire de posséder de bonnes capacités en informatique voire en développement informatique.  

Il y a deux types de compétences en consolidation :
- les compétences informatiques : systèmes et paramétrage 
- les compétences comptables et IFRS     

En général, trois stratégies de carrière dans ces métiers se dessinent :
   
Tout d'abord, vous pouvez postuler en tant que consolideur junior dans un cabinet d’expertise comptable et d’audit ayant pour spécialité la consolidation ou possédant une activité consolidation. L'avantage d'un cabinet de conseil est double. En effet, vous avez au sein du cabinet plusieurs clients, tous avec des problématiques en consolidation très différentes. Ceci vous demande donc d’être polyvalent et flexible. L’autre avantage est d’avoir la possibilité de faire aussi du système.

Après une première expérience validée de 3 ans en cabinet de conseils vous pourrez normalement être autonome (sous supervision de vos responsables) sur tout le processus de consolidation des intercos à l'émission de l'annexe consolidée. L'avantage de cette stratégie est qu'elle vous permet dès le départ d'être dans votre cœur de métier.  

Ensuite vous pouvez faire le choix de débuter dans un cabinet d'audit et d'expertise comptable. Auquel cas, vous apprendrez pendant 2 à 3 ans à auditer une société en analysant ces différents cycles :  clients, fournisseurs, capitaux propres, social, fiscal. De ce fait, vous apprendrez à prendre de la hauteur sur une société et à émettre une opinion sur les zones de risques. Cela vous permet d'avoir tout d'abord de bonnes bases comptables et financières avant d'être réellement dans les différentes techniques de consolidation. De plus en tant qu'auditeur, vous pourrez être amené à auditer des comptes consolidés.   

Enfin, la troisième stratégie consiste à démarrer directement en entreprise. Ce qui peut être aussi une bonne stratégie à partir du moment où les tâches sont variées. Il ne faudrait pas par exemple que vous soyez uniquement en charge des intercos et de certains retraitements IFRS. Il faut avoir la possibilité d'avoir une vision globale et notamment savoir-faire l'analyse de la situation nette et le tableau de flux de trésorerie.  

Voluntae, cabinet de recrutement expert des métiers comptables et financiers en cabinet ou en entreprise vous aide à recruter vos collaborateurs et est votre conseil en terme de stratégie de carrière.

Les dernières actualités de votre cabinet de recrutement à Paris :

- Comment réussir son entretien d'embauche ?
- Conseils de notre cabinet de recrutement à Paris pour les métiers de la gestion
- Les conseils de notre agence de recrutement dans le secteur immobilier


Tags : Consolideur, Cabinet d'expertise-comptable et d'audit, Cabinet de conseils, Carrière, Cabinet de recrutement


De nouvelles offres d'emploi toutes les semaines !

D'autres offres d'emploi sont disponibles, n'hésitez pas à les consulter.

POLITIQUE DE COOKIES En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies.

Scroller vers le haut