Actualités

L'assistant juridique : Fiche métier

Les professionnels du droit tels que les assistants juridiques ne sont pas uniquement des secrétaires, embrassant l’ensemble du secteur juridique et fiscal. Entre avocats, notaires, huissiers, le secrétaire juridique sait tous les assister dans leur activité professionnelle. Cette fiche métier traitera de l’activité de l’assistant juridique dans son ensemble, depuis son rôle, passant par ses missions, son salaire, ses qualités, sa formation, jusqu’à ses perspectives d’évolution.

Que signifie être Assistant juridique et quelles sont ses missions ?

L’assistant juridique ou le secrétaire juridique assure toutes les missions du secrétariat. Il peut travailler dans une entreprise ou une administration, en assistant tous les professionnels du droit. Il peut gérer les rendez-vous des professionnels avec lesquels il travaille, l’emploi du temps, et se charge des tâches administratives. Maître de l’organisation, l’assistant juridique peut organiser des réunions et en faire des compte-rendus à ses collaborateurs. Sans lui, les dossiers ne peuvent pas être mis à jour et les informations difficilement transmises dans les délais convenus.

Quelles sont les appellations synonymes pour désigner ce métier ?

L’assistant juridique est aussi appelé secrétaire juridique. Ce dernier est souvent lié au métier de juriste . D’autres postes rentrent souvent en jeu: cabinets d'avocats, notaires, huissiers, et ce dans toutes les structures juridiques d'entreprise.

Quelles sont les qualités et les compétences nécessaires pour obtenir le poste d’Assistant juridique ?

Les qualités de l’Assistant juridique

Avant toute chose, l’assistant juridique doit être soucieux du respect de la confidentialité et discret. Une certaine sympathie est exigée, car l’assistant juridique passe du temps à accueillir et à dialoguer directement avec les clients. Sa capacité d’organisation doit être irréprochable, car il est amené à classer méthodiquement et gérer les emplois du temps de ses collaborateurs. L’assistant juridique doit aussi faire preuve d’un esprit d’initiative pour pouvoir accomplir les objectifs de l’entreprise. Son esprit de synthèse est également essentiel dans l’organisation de son propre travail.

Les compétences de l’Assistant juridique ?

Les qualités humaines de l’assistant juridique ne suffisent pas, puisqu’il doit avoir acquis certaines compétences professionnelles pour l’exercice de ses fonctions. Il doit être capable de maîtriser les outils bureautique tels que le traitement de texte, le tableur, la messagerie ou les agendas électroniques. Souvent, la maîtrise de plusieurs langues est requise selon le secteur dans lequel l’assistant juridique travaille. Enfin, il ne doit pas oublier ses connaissances spécifiques en droit : vocabulaire juridique, différentes procédures, les acteurs avec lesquels il intervient sont autant de notions qu’il doit avoir assimilé.

Quel est le salaire moyen d’un Assistant juridique ?

La grille de salaire d’un assistant juridique commence généralement à 2000 euros brut par mois. La grille de salaire peut varier selon la qualification de l’assistant juridique.

Comment devenir Assistant juridique ?

Afin de travailler dans le secteur juridique et fiscal, l’idéal est d’avoir acquis une double compétence juridique et administrative. Généralement, un niveau bac+3 est requis. Il existe un Certificat de Qualification Professionnelle de secrétaire juridique. Il est aussi possible de passer par un DU (Diplôme Universitaire), un BTS assistant manager ou un DUT carrière juridique. Des licences professionnelles orientées vers le secteur juridique permettent aussi de devenir assistant juridique.

Quelles portes sont ouvertes après avoir exercé la profession d’Assistant juridique ?

Les perspectives d’évolution de l’assistant juridique dépendent généralement de ses diplômes. Sinon, il peut prétendre à d’autres concours et examens professionnels. Il peut s’orienter vers une carrière de clerc de notaire, d’huissier, d’avocat, ou passer les concours de la fonction publique. L’assistant juridique peut aisément évoluer dans son domaine qui est très large.

Pour en savoir plus sur les métiers du secteur juridique et fiscal, vous pouvez consulter les autres fiches métiers sur le site Voluntae : les métiers de juriste, fiscaliste, directeur juridique n’auront plus de secret pour vous.




De nouvelles offres d'emploi toutes les semaines !

D'autres offres d'emploi sont disponibles, n'hésitez pas à les consulter.

POLITIQUE DE COOKIES En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies.

Scroller vers le haut